© 2019 Association Lumina Saint-Maurice - Tous droits réservés - web : pir2.ch

Artistes valaisans

Josette Taramarcaz

Les Passagers

Moulés dans la cire, cette matière qui provisoirement prend la forme d’une figure humaine, les personnages de l’installation, "Les passagers", expriment toute la fragilitéet la singularitéde l’aventure humaine faite de transparence et d'opacité, d’ombre et de lumière.

Maëlle Cornut

Résurgences

Résurgences (-qui resurgit) est une installation phosphorescente se déployant sur le square Avenue d'Agaune. De nuit, les visiteurs munis d'une lampe de poche pourront activer certaines zones de la place et les rendre momentanément brillantes.
Des formes luminescentes seront révélées par les spectateurs, questionnant alors ce qui se cache sous notre sol…

Ligne M3

Matrice Dolorosa

Nous voulons présenter ici un essai hétérotopique : un lieu immobile, mais pourtant un passage, issue et entrée sans couloir, entous cas pas celui de la chambre de la mort, ni celui d'une prison, ni d'un monastère, pas d'un aéroport ni d'une gare.

Aller par soi au lieu autre. Penser qu'il est possible de laisser en nous un espace libre (non vendu) afin d'entrer dans l'Ouvert.

Cette relation avec le plus silencieux constitue peut-être l'essence même de la prière.

Francine Eggs & Andreas Bitschin

Hypérion légendaire

Pour Lumina / Saint Maurice fête la lumière nous proposons une installation composée d’un cube suspendu au balcon de la face inhabitée de la cour St. François. Elle tourne lentement sur son axe. Ses surfaces miroitantes avec notre texte imprimé développent une projection lumineuse.
Le sujet de l’installation est notre désir et espoir de lumière en temps agité, exprimé par la sculpture rotative et son texte poétique reflété dans le cours.
Avec notre projet nous voulons interpeller l’imaginaire des visiteurs.

 

Nick Sangale

One Day At A Time

One Day At A Time (Un jour à la fois) se veut un hommage à Saint-Maurice. Constituée de symboles évoquant la magnificence et la permanence de son Abbaye, l’installation souhaite souligner la place prise par la ville dans l’histoire. Une place qui s’est construite jour après jour, un jour à la fois. Réalisé à partir de métal recyclé et neuf, l'installation évoque par nature le passé et le présent, le passé mêlé au présent vu que les éléments neufs ou anciens ne se distinguent pas l'un de l'autres mais sont tous nécessaires à la stabilité de l'ensemble. Sur chacune des faces du parallélépipède deux symboles sont représentés: temps, passé et nouveauté, permanence, espace, interaction, lumière, protection du monde. Chacun sert à l'évocation de Saint-Maurice comme ville profondément ancrée dans l'histoire et le patrimoine chrétien.